Morts pour la France en Indochine

Morts pour la France en Afrique du Nord

LE MEMORIAL

En cliquant sous les plaques de marbre, découvrez les morts pour la France par théâtre.

Différents monuments, stèles et plaques commémoratives permettent de s’incliner devant les morts de l’unité, qu’il s’agisse des 2e BCCP, GCCP ou BPC d’Indochine ou des 2e RPC et RPIMa d’Algérie.

L’un des édifices les plus emblématiques est celui érigé à Pierrefonds sur la place d’armes « Luan Chau », inauguré le 5 juillet 2010 et finalisé le 19 juillet 2012, où deux plaques de marbre dressées honorent les 295 morts d’Indochine, d’Algérie, de Port-Saïd et de Bizerte, notamment grâce à une participation financière des membres de l’Amicale.

Une stèle a par ailleurs été installée au mémorial des morts d’Indochine de Fréjus, tandis qu’une plaque commémorative, scellée à l’entrée du quartier Soult à Tarbes, le 31 avril 1994, rappelle le sacrifice de la cinquantaine de parachutistes du 2e BCCP entre 1947 et 1950.