UN REGIMENT DE LÉGENDE

Tirant ses origines lointaines du 2e régiment de chasseurs parachutistes (RCP) formé dans le moule des SAS britanniques, le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMa) est une unité jeune mais déjà riche d’un passé glorieux.

Il est ainsi l’héritier du premier bataillon de parachutistes constitué sous l’égide des troupes coloniales, le 2e BCCP, qui se couvre de gloire au cours de deux séjours en Indochine, entre 1947 et 1953. Brièvement recréé au Maroc en décembre 1954, le bataillon est hissé au rang de régiment l’année suivante, sous les dénominations successives de 2e RPC, 2e RIMP et 2e RPIMa, pour être engagé en Afrique du Nord où, parmi une multitude de faits d’armes, il est le seul à prendre part aux deux grandes opérations aéroportées réalisées alors par l’armée française, sur Suez en 1956 et Bizerte en 1961.

Dissous en juillet 1962, il renait dès janvier 1965 à Madagascar, imprimant rapidement sa marque sur cette zone Sud de l’océan Indien où il demeure implanté après son transfert à La Réunion à l’été 1973. Le 2e RPIMa est aujourd’hui une magnifique unité d’élite imprégnée d’une forte identité qui, tout en restant fidèle au passé glorieux de ses grands anciens, est résolument tournée vers l’avenir. Au fond, l’appréciation que portait sur lui le général Gilles à la fin des années 1950 reste toujours valable : « Le 2e RPIMa -disait-il- n’aura qu’un défaut, c’est de prétendre d’être modeste. Mais, çà, il aime qu’on le sache… »

Paul VILLATOUX
Docteur en histoire
Référent histoire et traditions des Anciens du 2e RPIMa
Membre Ami
Auteur du livre historique
du 2e RPIMa

Historique du 2éme RPIMa vesion longue.

Filliation des régiments parachutistes coloniaux.

L'insigne et la devise

Le drapeau et la fouragère

Les citations du 2éme RPIMa

Filiation du 2éme RPIMa